Champagne Larmandier-Bernier Latitude

39,00 TTC

La cuvée Latitude est très équilibrée entre fraîcheur et fruité, enrichie d’une petite touche vineuse. C’est un champagne idéal pour l’apéritif. Ce 100% Chardonnay élaboré à partir de raisins cultivés sur des terroirs classés premier cru s’appuie sur un assemblage de plusieurs années afin d’asseoir le style maison. Les vins de l’année sont vinifiés en cuve, puis élevés sur lies avant d’être assemblés avec des vins de réserve conservés en fûts et en foudres de chêne. Les bouteilles patientent ensuite 2 à 3 ans dans la fraîcheur des caves de la maison pour parfaire leurs arômes. Le Latitude reçoit un dosage extrêmement faible de 4g/L (Extra Brut) grâce l’excellente maturité et à la belle intensité. Une cuvée qui atteint un équilibre parfait entre fruité et vivacité.

Logo Agriculture Biologique

Disponibilité : Rupture de stock

Informations complémentaires

Poids 1.5 kg
Région

Domaine

Larmandier-Bernier

Label

AOP

Appellation

Champagne

Cuvée

Latitude (Blanc de Blancs)

Couleur

Blanc

Cépage

Chardonnay

Garde

3-5 ans

Contenance

75cl

Température dégustation

10°C

Degré d'alcool

12,50%

Alliance mets

Apéritif, Crustacés, Desserts, Poissons

Agriculture biologique

BIO

Larmandier-Bernier
Les Larmandier possèdent déjà des vignes à Cramant à la fin du XVIIIème siècle. Jules Larmandier est le premier de la famille à élaborer sa propre cuvée de champagne au début du XXème siècle. Ses bulles, puis celles de son fils Philippe Allyre, se retrouvent alors sur les tables de restaurants parisiens. La marque Larmandier-Bernier est fondée par son petit-fils, Philippe Larmandier, au début des années 1970. Il reprend une partie du domaine Larmandier Père & Fils ainsi que le vignoble situé à Vertus de son épouse Elisabeth Bernier. En 1988, son fils Pierre prend la tête du domaine Larmandier-Bernier après avoir terminé ses études de commerce. Dès le début des années 1990, après des rencontres avec quelques grands vignerons de Bourgogne et d’Alsace, Pierre remet en cause les méthodes de culture préférant labourer plutôt que désherber. Les premières années sont difficiles mais gratifiantes. Progressivement, il passe à la culture biologique puis en 1999 biodynamique. Il observe davantage de profondeur dans ses vins et fait évoluer la vinification : levures indigènes depuis 1999, élevage en futs et en foudres depuis 2001. Pierre continue à développer le domaine, notamment en 2002, et achète 4 hectares de vignes à Vertus. Depuis 2003, le domaine est certifié bio. En 2006, il creuse pour agrandir sa cave de Vertus afin de prolonger encore le vieillissement de ses cuvées.
RÉF : 9562 Catégorie :