Patrice Michon fonde le Domaine Saint-Nicolas en 1960 à partir de parcelles de vignes louées à Brem-sur-Mer (Vendée). À partir de 1975 le domaine se déplace sur l’île d’Olonne où le vigneron commence à acheter des terres qu’il défriche pour y planter ses vignes. Les deux fils de Patrice Michon, Eric et Thierry Michon, s’associent à leur père, puis à leur mère, jusqu’en 2007. Celle-ci quittera cette année-là le vignoble et décèdera un an plus tard, en 2008. Les deux frères reprennent alors le domaine. En 2014, Éric Michon est lui-même victime d’un cancer qui l’emportera la même année, laissant son frère Thierry seul à la tête du Domaine Saint-Nicolas. Celui-ci s’associe par la suite à son fils aîné, Antoine, et embauche son fils cadet Mickaël comme salarié. Si pendant longtemps la production passe par un entrepreneur pour embouteiller son vin, le domaine s’équipe en 2016 et effectue la mise en bouteille lui-même. On entame en 1993 la conversion du Domaine Saint-Nicolas à la biodynamie. Elle est totale en 1995, et le vignoble est certifié en 1998.

Découvrez ses produits

  • Il n'y a pas de produit dans le panier.