Le vignoble du clos, totalisant au début du XXème siècle une dizaine d’hectares, appartenait autrefois à la famille paysanne Jausset. C’est en en 1932 que Séraphin Sabon fonde le clos Mont-Olivet à la suite d’un mariage avec l’héritière des terres. Le vigneron vend les premiers temps son vin au négoce mais développe rapidement la mise en bouteille. Les vins du clos Mont-Olivet connaissent un essor d’abord en France, puis en Angleterre dans les années 1950. Séraphin Sabon a trois fils, pour lesquels il divise son vignoble en trois parties. Noël Sabon fonde le domaine Chante-Cigale, et Roger Sabon sa propriété éponyme. Le cadet Joseph prend lui la tête du clos Mont-Olivet, et acquiert quelques parcelles supplémentaires. En 1978, les trois frères Jean-Claude, Pierre et Bernard Sabon entretiennent ensemble le vignoble du clos du Mont-Olivet. Ce dernier finit par quitter le domaine en 2012, emportant avec lui 14 hectares de vignes. Le fils de Jean-Claude Sabon, Thierry, épaule son père pendant une douzaine d’années au clos du Mont-Olivet avant de reprendre officiellement le domaine en 2013.

Découvrez ses produits

  • Il n'y a pas de produit dans le panier.